ALGERIA
la Nouvelle Generation

Home Basic - Histoire - Gouvernement - L'Algérie en chiffres - Population - Culture - Religion
Musique
- Cuisine - Tourisme et endroits d'intérêt - Traveller information - Carnet d'adresses


BASIC FACTS



Nom officiel:
République algérienne démocratique et populaire (R.A.D.P.)
Président: Abdelaziz Bouteflika
Chef du gouvernement: Ali Benflis
Parlement: deux chambres (Assemblée Populaire Nationale et Conseil de la Nation).
Divisions administratives: 48 wilaya, 1541 communes, 160 daïras.
Fête nationale: 05 juillet
Superficie: 2,382 millions de km2
Population: 30 millions (en 1999)
Capitale et ville la plus importante: Alger (3 millions d'habitants).
Autres grandes villes: Oran (1 million d'habitants), Annaba (900.000 habitants), Constantine (800.000 habitants).
Unité monétaire: Dinar algérien (D.A).
Langues officielles: arabe, tamazight
Langues parlées: arabe, français, kabyle, chaoui, mozabite, targui.
Ethnies: arabes, berbères.
Religion: Islam (99%). Minorités chrétiennes et juives (1%)
Taux d'éducation: 89,75% (en 1999)
PNB: 55 milliards US$ (en 2000)
Revenu per capita: 1590 US$ (en 2000).
Population active: 6, 117, 000 travailleurs (1999).
Espérance de vie: 67, 5 ans pour les hommes - 68,2 pour les femmes (2000)
Indicateurs humains: 106e sur 178 pays, selon le PNUD (2002)
Conflits internationaux: pas de relations diplomatiques avec Israël, différend avec le Maroc sur la question du Sahara Occidental.

Monument des martyrs à Alger

Dette extérieure:
26,2 milliards US$ (en 2000).
Inflation: 2 % (en 2000).
Croissance: - 2,3%(1997), +2% (1998), +3.6% (1999), +4,3% (2000).
Réserves de changes: 18 milliards US$.
Taux de change: 1 USD = 76 dinars (environ) / 1 euro = 78 dinars (2002).
Déficit du budget public: 230 milliards de dinars.
Taux de chômage: 30% (en 2000).
Industries: sidérurgie, pétrochimie, matériaux de construction, électronique, bois et liège, mécanique, verre, agroalimentaire, produits pharmaceutiques, cosmétiques.
Ressources naturelles: hydrocarbures, fer, phosphate, marbre, zinc, aluminium, ardoise, argent, or.
Exportations: 22.03 milliards US$ (en 2000) (pétrole, gaz naturel, dattes, véhicules).
Importations: 9.15 milliards US$ (en 2000) (biens de consommation, aliments, équipements industriels et pièces détachées, intrants industriels).
Principaux partenaires: France, Italie, Espagne, Allemagne, Etats-Unis, Russie, Belgique, Arabie Saoudite, Irak.

Radios (monopole d'Etat): Chaîne I (arabe), Chaîne II (tamazight), Chaîne III (français), plusieurs radios locales dont la plus importante est El Bahdja (Alger).
Télévision (monopole de l'Etat): ENTV (entreprise nationale de télévision, nationalisée en 1964), Canal Algérie (diffusion numérique).
Internet providers: Cerist (public), Gecos, Eepad, Solinet (privés).

Réseau ferroviaire: Le réseau est long de 4200 km et l'on compte 200 gares. Il couvre 9.4% du transport de marchandises et 32% de voyageurs.
Infrastructures routières: Le réseau routier est divisé en quatre catégories, pour un total de 100 000 km
Autoroutes et voies express: 1350 km
Routes nationales: 29 000 km
Routes départementales: 24 000 km
Routes municipales: 45 650 km
Infrastructures aériennes: 53 platformes dont 31 aéroports ouverts au transport de passagers. Parmis ces aéroports, 13 sont internationaux et 18 nationaux (Alger, Oran, Annaba, Constantine, Sétif, Batna, Tiaret, Tlemcen, Jijel, Illizi, Ouargla, Hassi Messaoud, Timimoune, Ghardaïa, In Salah, Tamanrasset....)
Infrastructures portuaires: On décompte 13 ports de commerce, 10 ports le long des 1200 km de côte, tels que les ports de: Alger, Oran, Annaba, Béjaïa, Mostaganem, Arzew, Skikda...
Infrastructures sanitaires: 175 installations hôspitalières, 433 polycliniques, 1077 centres de santé, 276 centres de soins.

Agriculture: Cultures maraîchères, vigne, dattes
Construction, bâtiment et travaux publics (en 1998)
Le secteur a enregistré une augmentation de 2,4% et contribue à 13,3% du GDP.
Tourisme: Ce secteur emploie employs 50 000 personnes (20 entreprises économiques publiques, le secteur privé est détenu par des entreprises de petite envergure.)
Système financier algérien: En plus de la Banque d'Algérie et du Trésor, le système comprend une banque d'investissements (BAD), six banques commerciales, une banque d'épargne nationale et des comptes courants portaux. Six insitutions financières étrangères opèrent en Algérie.
Hydrocarbures: Le rendement des hydrocarbures augmente de 5%. La production de pétrole dépassait les 40 millions de tonnes en 2000. Les réserves sont estimées à plus de 3200 milliard de m3. L'économie algérienne dépend de ressources énergétiques telles que le gaz naturel (61%) et le pétrole (15%). L'activité économique contribue à 24% du PIB et 98% des revenus externes.
Télécoms: téléphone fixe, 1,5 millions d'usagers (5% de la population). Mobile, 1 million d'usagers.


  Read on Next

World INvestment NEws, 2002.
This is the electronic edition of the special country report on algeria published in Far Eastern Economic REVIEW.
November 28th, 2002 Issue. Developed by AgenciaE.Tv